Régime course à pied allégé en cette période estivale en raison :
- de la chaleur (gaffe au malaise vagal... y'en a des pas très malins qui, à 54 ans, vont courir à 13h en pleine chaleur, si, si, j'vous jure !!)
- une angine (j'ai été bêtement crevée pendant une semaine)
- être au boulot dès 9h (trop tôt pour avoir le temps de prendre la douche)
- dormir jusqu'à 8h (trop tard, sérieux, faut que je sois au taf avant 10h malgré tout)
J'ai quand même compensé avec de la piscine (finalement au mois d'août, il n'y a pas trop foule le week-end et qu'est-ce que ça fait du bien !) et un peu de tennis.
Mais finie la rigolade. Le prochain défi est dans 50 jours, très bientôt donc. Je suis inscrite pour le Paris-Versailles, 16 km, seulement penserez-vous. Oui, mais avec la fameuse côte des Gardes entre le 6ème et le 8ème km avec un dénivelé de 130m, soit un pourcentage moyen de 6,2% avec une pointe à 9%, ça craint !

Versailles

Espérons une arrivée royale sur la terre de mes ancêtres. Ben oui, le château caveau de famille se trouve à Versailles avec Prosper, mon arrière-arrière grand-père, ses soeurs Virginie et Fanny, et leur petit frère Nelson, mort prématurément. Enfin, je digresse, je digresse, tout ça est une autre histoire...